INDEX

Et si le Floc de Gascogne coulait à flots ?

Le 17 Juil. 2017

Le Syndicat veut augmenter les ventes de 40%. Cet été, ne loupez pas les Fêtes du Floc de Gascogne dans tout le Gers

Et vous vous prétendez Gascon, monsieur ? Prouvez-le, buvez donc du Floc de Gascogne ! Vrai quoi, à Eauze, du côté du Syndicat du Floc de Gascogne, où le doux nectar voit ses ventes augmenter sans cesse, on déplore un peu que les Gersois soient ceux qui boudent le plus l’apéritif made in Eauze.


C’est qu’avec 85 producteurs, c’est toute une palette de saveurs de Flocs qui s’ouvre au consommateur, un produit artisanal, et de qualité.

Un tiers d’Armagnac et du jus de raisin frais, voilà la recette magique que beaucoup ont oublié à l’heure de l’apéritif, et que le Syndicat voudrait bien faire trinquer, en gascon.


Car boire un Floc, c’est en boire plusieurs, chaque cépage apportant sa note singulière et unique. Et le Floc est aussi partie intégrante de l’identité du Gers comme peut l’être le Pineau aux Charentes. Depuis le XVIème siècle, et avec désormais une AOC, il a tout pour séduire les palais les plus exigeants. Nul n’est roi en son pays n’a jamais paru aussi vrai, quand le Floc plaît à l’extérieur, mais s’oublie sur sa terre natale.


Objectif du Syndicat, augmenter les ventes de 40%. Alors c’est parti pour l’opération de charme. Amis Gasconnes et Gascons, venez célébrer la Fête du Floc de Gascogne cet été dans le Gers : après le 13 juillet à Labastide-d’Armagnac, on vous donne rendez-vous le 1er août à Condom, le 3 août à Eauze et le 5 août à Nérac.


On vous conseillerait bien de boire « Le Floc, sans modération », mais on va se faire taper sur les doigts. En revanche, faire couler le Floc à flots, ça, on a le droit, patron ? Comment ça, « hips » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *