Abonnez-vous
Publié le

Mikel Abeberry remporte un franc succès avec son Foie Green

Présent au salon Sirah de Lyon fin janvier, le directeur de la société Aberyne, basée à Biarritz, a pu présenter son foie gras végétalien à des visiteurs bluffés.
Le Foie Green sur un pain toasté
Aberyne DR
Avec un « foie gras » 30% moins cher que l'original et très proche gustativement parlant, Mikel a tous les atouts en main pour devenir le leader sur le marché
Le foie Green d'Aberyne
Aberyne DR

Avant d'entrer plus avant dans le foie gras végétalien, quelques petites précisions s'imposent concernant les différents modes de vie que prônent les végétariens, végétaliens et autres végans. Phénomène de mode pour certains, façon de vivre pour d'autres, ces différentes appellations ont chacunes leurs particularités.

Êtes-vous végétarien, végétalien ou végan ?

Mais alors qu’est-ce qui différencie un végétarien d’un végétalien ou d’un végan ? Si aucun ne consomme de viande pour des raisons différentes (protéger la cause animale, améliorer sa santé ou encore un engagement pour une agriculture plus durable...), leur régime alimentaire ainsi que leur comportement varient.

  • les végétaliens ne consomment aucun produit d'origine animale, ce qui implique l'absence de viande, de lait, d'œufs et même de miel.

  • le véganisme ne se réduit pas à un régime (végétalien), c'est un mode de vie qui exclut tout produit issu de l'exploitation animale. Ainsi, un végan n'achètera pas de chaussures ou de canapé en cuir, ne portera pas non plus de fourrure, n'utilisera pas de cosmétiques testés sur des animaux. Et pour aller au bout de la démarche, un végan n'ira pas non plus au zoo ou au cirque pour assister à des spectacles avec des animaux.

  • le végétarien lui, regroupe plusieurs variantes dont la principale, la plus répandue en Europe, qui exclut la viande. La minorité restante se partage entre les ovo-végétariens, lacto-végétariens et pesco-végétariens.


Ces dernières années, de nouveaux rayons sont venus s'ajouter dans les hypermarchés comme ceux du bio et plus récemment les produits végan. Vous trouvez ainsi des steaks de soja au goût de bœuf grillé ou encore des saucisses de Strasbourg faites de protéines de blé. Donc, la plupart des aliments proscrits trouvent leur pendant végétal.

Mikel Abeberry, fondateur de Aberyne
Aberyne DR

Le Foie Green

C'est grâce à Mikel Abeberry que le foie gras a trouvé son équivalent végétalien. Ce biarrot, passionné de cuisine de par son vécu avec des parents restaurateurs a décidé de fabriquer son propre foie gras à l'attention de son père qui s'est vu interdire ce met de luxe par son médecin.

Après avoir testé les différents « foie gras » présents sur le marché, rien ne lui convenait, le goût étant loin de ressembler à l'original. Mikel a donc pris les choses en main et commencé à élaborer son foie gras dont le rendu visuel et gustatif serait équivalent au produit classique. Ainsi, après 3 ans de Recherche & Développement, il a réussi à l'aide d'ingrédients végétaux, notamment des noix de cajou, du beurre de cacao ou encore de l'huile de coco, à répliquer un produit au plus proche possible du foie gras traditionnel. Le Foie Green de la société Aberyne venait de naître.

C'est en Allemagne, à Berlin en 2019 que Aberyne a été sélectionné pour intégrer le plus gros incubateur d’entreprises alimentaires véganes au monde. Là-bas, avec l'aide de scientifiques de l'alimentation, Mikel a pu peaufiner la recette mais aussi se préparer à la commercialisation du Foie Green.

En 2020 l'aventure démarre avec un grand restaurant de Biarritz. L'opération est un succès et il est temps pour Aberyne de prospecter tous les magasins bio et végétaliens de France et d'Espagne. La mayonnaise prend et Aberyne commence à se faire un nom auprès des professionnels mais aussi des particuliers.


Sébastien Soumagnas

Commentaires (2)


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

Pierre THOMAZO
il y a plus d’un an -
qu'on appelle cela comme on veut mais ce n'est pas du foie gras. C'est du Canada Dry pour ceux qui ont connu cette boisson. Qu'on arrête de faire prendre des vessies pour des lanternes. Idem pour les steacks de soja. c'est autre chose mais ca ne remplace certainement pas la viande. De plus,il faut arrêter avec cette désinformation continue de faire croire que de manger moins de viande c'est bon pour la planète. Quand on a dit ça on croit que c'est l'argument imparable. Nos producteurs de canards ont suffisamment de mal à vivre ce n'est pas la peine d'en rajouter
Didier Walaka
il y a 7 mois -
Immangeable ! Pour moi on est à la limite de la publicité mensongère je pensais que ça avait quelque chose à avoir avec du foie gras mais non, ni pour l'odeur, ni pour le goût ! Je viens de me jeter à la poubelle et je suis en colère vu le prix que ça m'a coûté à Monoprix.

À lire aussi