Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

PYRÉNÉES, TERRITOIRE D’INNOVATIONS – Le 64 associe les citoyens à l’avenir

Le Conseil départemental développe le programme « Territoire d'Innovations » (TIGA) dans l’objectif d’apporter des réponses concrètes, afin de relever au mieux les défis de la transition écologique, d’ici 2030...
CD64
L’institution des Pyrénées-Atlantiques veut mobiliser largement autour de porteurs de projets innovants afin de donner une dimension majeure à la démarche en montrant que les innovations sont portées, sur le territoire, par les entreprises mais aussi par les citoyens et que les deux peuvent s'enrichir mutuellement.

« Beaucoup d’entrepreneurs aimeraient présenter leur innovation et trouver de nouveaux clients et/ou des conseils. De notre côté, on s'est dit qu’il était important que les porteurs de projets et les citoyens avancent ensemble vers les solutions de demain », commence Charlotte Mauré, chargée de mission au Conseil départemental.

« Avec TIGA, notre ambition est assez évidente : accélérer les innovations. Par nature, les gens a priori opposés aux nouveautés, car ils ont du mal à appréhender les tenants et aboutissants. C'est tout à fait compréhensible, nous sommes tous pareil face à des innovations que nous ne comprenons pas. Ainsi, l'un de nos rôles est également d’impliquer les citoyens dans ces démarches, pour qu'ils s'approprient ces innovations et qu'ils les acceptent », continue Laurence Nemes, en charge du programme TIGA.

Sur le site d'Innopy, où l'ensemble des initiatives soutenues par le programme est recensé, tout le monde peut se manifester pour aider un projet. « Cela peut être fait de mille et une façon. Certains porteurs de projet auront besoin de testeurs, d'autres d'avis, de réponses, d'échanges pour mieux adapter leur produit aux besoins et améliorer leur innovation ».

« Pour les projets qui sont plus aboutis, nous pourrons chercher des ambassadeurs, pour les promouvoir, les expliquer et leur donner une place sur l'ensemble du territoire. Mais cela peut aussi être une participation active, donner un coup de main au sens propre, ou une participation financière, en cas de crowdfunding par exemple ».

Autant d’occasions de participer activement à l'évolution de son territoire que le Conseil départemental veut rendre accessible au plus grand nombre. A l'heure actuelle, près de 70 contacts citoyens ont été enregistrés sur le site.

« Déjà, avant la crise sanitaire, nous avions l'idée d'organiser des journées « innovations » autour des projets présentés dans Innopy. Nous voulons d’abord réunir les porteurs de projet, pour qu'ils puissent échanger, enrichir leur collaboration ; l'après-midi, le but est d’accueillir du public pour qu’il ait accès à toute l'information nécessaire, et qu'il puisse se manifester pour participer aux différents projets ».

Les citoyens sont également porteur d'innovation. « On l'a vu dans le cadre du budget participatif proposé par le Conseil départemental, sur le thème « Plus proche, Plus solidaire ». Nous avons recensé plus de 90 projets qui répondaient aux transitions portées par Innopy. L'édition 2020 a d'ailleurs été un succès, avec 41 projets lauréats que nous souhaitons mettre en valeur aux côtés des innovations portées par les entreprises : c'est tout notre territoire qui innove en continu ».

« Plus globalement, l'implication citoyenne est une approche qui existe déjà, mais il faut systématiser la pratique. Notre but au Conseil départemental, en intégrant ce processus dans la réflexion autour des projet, est que la participation des citoyens soit extrêmement enrichissante. D'une part elle permet d'améliorer les projets en intégrant les besoins et les expériences des usagers. D'autre part, elle permet d'ancrer les projets au territoire en associant les habitants ».

Cette démarche du Conseil départemental s'inscrit dans un plan d'action bien plus large, qui se développe en trois axes : une meilleure connaissance du Conseil départemental, souvent confondu avec d'autres institutions locales ; mieux agir pour le citoyen, en le consultant plus souvent ; et travailler de concert avec les habitants pour mener les projets ensemble.

« Que ce soit pour accélérer les actions d'Innopy ou nos projets, on aimerait qu'il y ait du monde qui participe, c'est évident. Mais, ce que nous voulons avant tout, c'est que chaque projet trouve sa place sur le territoire. Qu'il se passe quelque chose entre les porteurs de projet et les habitants volontaires. Ces collaborations nous enrichissent tous », concluent les deux femmes.

Plus d'informations sur Innopy – cliquez ici

Déjà publiés

  • Le 64 et le 65 au cœur du projet – cliquez ici
  • Vers une filière d’excellence du lin – cliquez ici
  • Gaz de Ferme, précurseur en mode biogaz – cliquez ici
  • Les Bricobus des Compagnons bâtisseurs Nouvelle Aquitaine – cliquez ici
  • La Fabrique du Numérique Paloise tremplin pour l‘emploi – cliquez ici
  • Rencontre avec Jean-Jacques Lasserre – cliquez ici
  • EGIDE, facilite le déneigement des routes et informe les usagers – cliquez ici
  • LeanConnected rattache les sites isolés au reste du monde – cliquez ici
  • Cap Ecologia et le défi de l’indépendance énergétique- cliquez ici
  • Quatre projets verts autour d’Engie – cliquez ici
  • I-Ener, l’énergie pour et avec les citoyens – cliquez ici
  • Semence Nature et ses plantes sauvages – cliquez ici
  • Rendre les refuges autonomes en énergie – cliquez ici
  • Fibois priorise le bois des Pyrénées - cliquez ici

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi