INDEX

Vive le Faîte Rouge 2017 et le Faîte Blanc 2018

Le 08 Fév. 2019

Découvrez les secrets de ces assemblages de vins d’exception. L’Appellation Saint Mont exprime tout son potentiel dans ces superbes cuvées…

Rubriques :

Comme nous l’avons annoncé, l’Assemblage du Faîte de Saint Mont 2019 se tenait ce lundi 4 février. Evénement devenu incontournable, il a rassemblé une centaine d’invités, étudiants en sommellerie, cavistes et restaurateurs.


Ils étaient accompagnés par les parrains de cette édition : Gaëtan Bouvier, meilleur sommelier de France 2015, et Roger Voss, journaliste pour le magazine américain Wine Enthusiast.

Il s’agissait donc d’élire les assemblages qui deviendront le Faîte Rouge 2017 et le Faîte Blanc 2018 : « une dégustation passionnante avec des millésimes prometteurs » ont-ils souligné.

 


Le Faîte de Saint Mont Rouge 2017 : un potentiel de garde certain pour un grand vin…

Ce millésime a bénéficié de températures clémentes et de journées ensoleillées au printemps. Le potentiel aromatique des raisins a profité d’une fin de cycle aux températures modérées. Les vins rouges très colorés présentent des notes très fruitées et une matière ronde, harmonieuse et expressive. Les cinq assemblages présentés étaient issus des trois terroirs de l’appellation et représentatifs de leur diversité.

Le choix unanime des parrains et des participants s’est porté sur l’échantillon n°3 pour sa structure, son élégance et son fort potentiel d’élevage sur plusieurs mois. Ce vin se distingue par un nez très gourmand, porté par des notes de fruits rouges, une belle bouche ample, concentrée qui se déploie sur des tanins fins et « tapissants » très prometteurs dans le temps.


Cet assemblage est constitué des cépages tannat (75%), pinenc (10%) et cabernet sauvignon (15%) et est issu des 3 terroirs répartis comme suit : argiles graveleuses de Saint Mont (50%), argiles-calcaires de Plaisance (30%) et sables fauves d’Aignan (20%).

Pour Roger Voss, cet assemblage est « structuré et bien équilibré avec une belle expression de fruits et de beaux tanins. Un vin qui pourra se déguster jeune mais qui évoluera également dans le temps ; un potentiel de garde certain pour un grand vin ».

Seulement 20.000 bouteilles de ce vin seront commercialisées.

 


Le Faîte de Saint Mont Blanc 2018 : la grande classe et de l’élégance…

L’année 2018 a été marquée par une pluviométrie importante pendant le printemps, qui a mis à contribution, comme jamais, le savoir-faire et la précision des vignerons. A l’inverse, les conditions exceptionnelles, chaudes et sèches d’août et septembre, près de deux mois sans une goutte de pluie, ont permis d’étaler les récoltes sereinement pour atteindre les maturités optimales. Ce début de cycle, frais et humide, sera le garant de l’expression vive et digeste de nos cépages originaux.

C’est l’échantillon n°5 qui a été retenu par les deux parrains pour son expression des terroirs les plus frais de l’appellation Saint Mont. Une cuvée avec un nez puissant aux notes de fleurs blanches et d’agrumes. Le gros manseng, vinifié en barriques, apporte une grande finesse. Et la bouche est un modèle d’équilibre où se mêlent vivacité, soulignée par des arômes de petites clémentines, rondeur et longueur. Une harmonie parfaite avec la juste note d’amertume noble en retour de bouche. Un faîte Blanc complet et précis.


Un assemblage issu de 60% de gros manseng vinifié en fût, 20% de gros manseng vinifié en cuve, 10% de petit courbu et 10% d’arrufiac.

D’après Gaëtan Bouvier, « l’assemblage a séduit pour sa grande classe et son élégance. La cuvée du Faîte Blanc 2018 a un avenir prometteur, une cuvée ambitieuse qui trouvera une place de choix avec de grands plats gastronomiques ».

10.000 bouteilles de Faîte blanc 2018 seront commercialisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *