INDEX

EN LIGNE - WiziFarm vient en aide aux agriculteurs

Le 03 Avr. 2020

En ouvrant une nouvelle plateforme en ligne, l’entreprise tente de résoudre le manque de main d’œuvre des exploitants agricoles privés de leurs employés saisonniers…

WiziFarm a lancé une « Mission » pour proposer un ensemble de solutions numériques à destination des agriculteurs et viticulteurs, dans toute la France, depuis plus d’un an et demi.


Face à la crise du Covid-19, WiziFarm Mission présente l’initiative desbraspourtonassiette (en partenariat avec Pôle emploi et l’Anefa), afin de répondre à l’enjeu de pénurie de bras dans le secteur agricole. « Cette période est une belle opportunité pour renforcer le lien entre la société et le monde agricole », note Carole Meilleur, responsable de la communication de WiziFarm.


Une initiative efficace pour répondre à une situation d’urgence !

« L’objectif est de mettre en relation gratuitement les employeurs, qui ont besoin de main d’œuvre pour des travaux agricoles et viticoles, et les travailleurs, disponibles pour les tâches demandées », souligne Carole Meilleur. Un des enjeux majeurs de cette crise reste l’approvisionnement alimentaire de nos territoires.

Cette crise sanitaire arrive pendant la période des premières récoltes pour les agriculteurs, qui doivent s’adapter à la situation et faire face à une pénurie de main d’œuvre : chaque année, entre mars et avril, près de 200.000 emplois saisonniers aident les exploitants agricoles en France (estimation de Wizi Farm). Dans ce contexte de fermeture des frontières et de confinement, les travaux agricoles saisonniers sont fortement impactés.


Et derrière ces activités, il y a nos assiettes : les fruits, les légumes, la viande, les vignes… Toutes les productions agricoles et viticoles sont concernées. « Prenons le cas d’un producteur d’asperges pour lequel la récolte va démarrer dans quelques jours ou semaines. Il ne disposera sans doute pas de toute son équipe habituelle de travailleurs saisonniers », explique la responsable de communication de WiziFarm.

Du fait du confinement, des personnes sent disponibles : des étudiants, des agriculteurs qui ont du temps disponible, des jeunes retraités, des salariés qui ont des possibilités de travail complémentaire, des personnes en arrêt d’activité forcé. « En proposant de travailler sur les exploitations, elles peuvent apporter des réponses responsables et solidaires à cet enjeu de sécurité alimentaire, pendant la crise sanitaire », poursuit Carole Meilleur.


Comment ça marche ?

Depuis la page web desbraspourtonassiette.wizi.farm, la startup WiziFarm oriente vers sa plateforme collaborative mission.wizi.farm. Celle-ci met en relation gratuitement l’offre des agriculteurs et les potentiels travailleurs compétents et courageux.

Chaque fois qu’un employeur poste une offre, instantanément la plateforme lui propose des profils triés sur des critères de compétences, de disponibilités, de localisation, de qualification et de centres d’intérêts. Ils ont alors la possibilité d’entrer en contact via une messagerie interne pour définir les modalités de travail (type de tâches, mesures de protection, horaires, rémunération…).

Actuellement, plus de 6 000 offres sont répertoriées sur l’ensemble de la France.

Agriculteurs et travailleurs, signalez-vous en cliquant ici

3 commentaires au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *