INDEX

L’année commence fort au CIRCa d’Auch

Le 12 Jan. 2018

Pour commencer, Rag’n Boogie de Sébastien Troendlé et Le Cri de Nacera Belaza !

Rubriques :

Ces 12 et 14 janvier, ne loupez pas l’ouverture de 2018 au Circa d’Auch, avec deux spectacles époustouflants : Rag’n Boogie de Sébastien Troendlé, et Le Cri par la Compagnie Nacera Belaza.


Vous voulez vraiment bien démarrer votre année artistique ? Alors, direction le CIRCa d’Auch, et plus vite que ça !

Ce vendredi 12 janvier, à 21 heures, ça démarre très fort avec Rag’n Boogie, de Sébastien Troendlé, le maître français du Boogie.

Seul sur scène, avec son piano, il nous livre une performance pleine de swing dans laquelle il rend hommage aux racines de la fabuleuse black music, depuis l’esclavage jusqu’aux plus belles pages du ragtime et du boogie-woogie, qu’il réhabilite avec panache. Pianiste bluffant, conteur touchant, sa mise en scène est soignée et vous entraînera dans un voyage dans le temps, débordant de rythmes, de mélodies, de nostalgie et de sourires. Un spectacle joyeux, émouvant, à ne manquer sous aucun prétexte.


Tant qu’à se faire plaisir, deux jours plus tard, le 14, assistez au spectacle Le Cri, par la Compagnie Nacera Belaza, la danseuse et chorégraphe franco-algérienne. Le Cri lui a déjà valu le Prix de la révélation chorégraphique en 2008. En compagnie de sa sœur, Dalila, elle propose un duo énigmatique mêlant foi et amour du mouvement. La bande-son n’est pas étrangère à la beauté de l’ensemble, portée par la voix du chanteur algérien Larbi Bestam, ou celle de La Callas et d’Amy Winehouse, entre autres. Un duo d’exception.

En plus, on ne devrait pas vous le dire, mais les spectacles de ce genre, au Circa d’Auch, eh ben c’est que le début ! Comme un mois de janvier. Ça vous en bouche un coin-coin, non ?

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *